Faites de votre sommeil une priorité dans votre parcours de santé mentale.

De nombreuses études ont été menées pour comprendre l’impact du sommeil sur notre santé physique et mentale. Des données récentes ont montré que le manque de sommeil peut augmenter la tension artérielle et supprimer la réponse du système immunitaire. Il existe également des implications comportementales telles que l’irritabilité, la fatigue, des fonctions cognitives médiocres, l’anxiété et une humeur générale morose.

Selon les spécialistes, 75 % des personnes souffrant de dépression présentent des symptômes d’insomnie. Le manque de sommeil est également connu pour présenter des signes d’anxiété. Pour aider votre corps à mieux dormir, vous pouvez essayer d’établir un horaire de sommeil régulier, de rendre l’environnement de votre chambre plus accueillant, d’atténuer les lumières et de vous éloigner du bruit.

Mirmahmoud Mirnasab, l’un de nos spécialistes, déclare :

” Le manque de sommeil est associé à de nombreux problèmes physiques, émotionnels et cognitifs. Le sommeil nous permet d’augmenter notre énergie et de l’économiser pour nos activités quotidiennes. L’auteur affirme que certains aménagements et changements de mode de vie peuvent améliorer la qualité de notre sommeil. Nous devons limiter l’utilisation d’appareils électroniques le soir, en particulier pendant la période Covid-19, afin de mieux dormir.
Le catastrophisme peut avoir des effets néfastes sur notre sommeil pendant cette pandémie. Je voudrais ajouter que la fatigue et l’anxiété liées au stress peuvent avoir un effet négatif sur notre sommeil. C’est pourquoi nous avons besoin de techniques pour réduire notre niveau de stress et d’anxiété.
Les techniques de méditation, l’exercice, la gratitude, la multiplication des contacts avec des personnes positives et la prière peuvent nous aider à améliorer notre sommeil. Consacrer 10 à 15 minutes à la rédaction d’un journal sur les aspects positifs de notre vie quotidienne peut réduire le stress et améliorer le sommeil. “

Réduire la consommation de stimulants tels que la caféine, l’alcool et la nicotine à l’approche de l’heure du coucher. Limitez le temps d’utilisation des appareils électroniques et mettez-les hors de portée.

Faites de l’exercice quotidiennement, surtout pendant la journée. Enfin, il peut être utile d’éviter de boire des liquides pendant la nuit pour ne pas avoir à se rendre brièvement aux toilettes. Si les changements de mode de vie ne sont pas efficaces pour gérer le manque de sommeil, demandez l’avis d’un professionnel et parlez-en à quelqu’un.

Mirmahmoud Mirnasab est psychothérapeute agréé (qualification) par l’Ordre des psychothérapeutes agréés de l’Ontario. Fort d’une expérience universitaire et professionnelle dans les domaines de l’éducation, des études sur l’enfance et la jeunesse, de l’éducation spécialisée et de la psychologie clinique de l’enfant, il aide les enfants présentant des difficultés comportementales et émotionnelles ainsi que leurs familles, tant à l’école qu’en milieu clinique.

Il a travaillé avec des enfants et des adolescents souffrant de problèmes tels que le TDAH, les troubles de l’apprentissage, le trouble oppositionnel avec provocation, les troubles anxieux (anxiété liée aux tests, trouble de la séparation, phobie spécifique…), les problèmes de colère, les difficultés relationnelles et d’autres difficultés comportementales et émotionnelles.

Mirmahmoud offre une atmosphère empathique et amicale et utilise ensuite différentes techniques efficaces de thérapie comportementale, cognitivo-comportementale et de thérapie brève axée sur la solution pour aider ses clients à surmonter leurs difficultés.

Il parle trois langues : anglais, turc (azari) et farsi.

Leave a Reply